L'Amour est la Liberté Spirituelle

De Glossaire d'Ascension
Aller à : navigation, rechercher

L'expression la plus élevée de l'Amour lorsqu'elle se manifeste dans notre monde matériel est la même expérience que celle d'atteindre la liberté de conscience, et c'est notre but spirituel le plus élevé pendant le cycle de l'Ascension. L'Amour est la force organisatrice, harmonisante et synchronisante qui existe dans toute la création, et par son expression, l'Amour est en parfait équilibre et en harmonie avec ce qui est, tel qu'il est. L'amour existe en alignement avec les principes de la vérité supérieure, de la connaissance plus élevée et des forces bienveillantes de la lumière, il est en harmonie avec les lois naturelles, en harmonie avec l'Univers tout entier.

Pour atteindre et réaliser la pleine liberté de conscience par le chemin de l'Amour, qui émet organiquement les jeux d'instructions qui contiennent la Vérité dans la Lumière, c'est un seul et même chemin qui nous conduit directement à construire une relation avec notre divinité inhérente. Le respect et l'honneur que nous avons pour nous-mêmes et pour les autres, reflète l'honneur et le respect que nous avons pour l'esprit intérieur, et cela construit notre relation directe avec Dieu. Dans cette compréhension, Dieu est Amour. Lorsque nous nous déclarons comme des êtres divins, spirituels ou multidimensionnels de Dieu, comme avec le décret GSF, JE SUIS Dieu, JE SUIS Souverain et JE SUIS Libre, nous affirmons en fin de compte que nous nous déclarons comme des êtres d'Amour.

Lorsque les forces de l'Amour sont pleinement présentes dans une personne, son centre du coeur s'ouvre et fleurit, la propulsant naturellement dans les Etapes de l'Ascension, tout en développant sa Conscience par le processus d'apprentissage ou Gnose, qui la fait évoluer vers des expériences qui l'aident finalement à atteindre la liberté spirituelle.

Incarner l'Amour

Le Véritable Amour Compatissant apporte naturellement l'unité. La véritable relation d'amour est une relation avec notre propre être intérieur telle que pratiquée dans la Loi de l'Un. Lorsque nous incarnons l'Amour, nous faisons l'expérience de Dieu. Il est nécessaire d'être en amour et en paix avec soi-même, afin de pouvoir aimer les autres inconditionnellement sans crainte. Le sentiment de gagner sa propre estime, sa dignité et son respect de soi ouvre la possibilité à ressentir un amour désintéressé envers les autres. C'est le processus que nous apprenons et vivons à la fin du cycle de l'Ascension, afin de redevenir authentiquement humain.

La Loi de l'Un, la Loi de l'Amour

En termes simples, la Loi de l'Un est la Vérité Universelle selon laquelle Tout Est Un. C'est la Vérité enseignée par le Christ lorsqu'il a proclamé : "Aime ton prochain comme tu t'aimes toi-même". Nous sommes tous des expressions directes de la Source Divine Unique (One Source God Source). La Loi de l'Un est une réalité énergétique ainsi qu'un accord de création avec les Races Fondatrices. La Loi de l'Un est pratiquée par les Races Avancées qui encouragent la responsabilité personnelle et la responsabilisation dans notre Matrice Temporelle Universelle à travers la compréhension de l'interconnexion qui existe entre tous les êtres vivants. La Loi Une exprime et reconnaît l'interconnexion, la valeur et l'interdépendance de l'esprit et de la conscience qui animent toute vie, toute chose. C'est la voie qui mène au GSF.

La Bonté Avant Tout

Il est très clair pour beaucoup d'entre nous que nous faisons partie de quelque chose d'énorme qui est en train de transformer la planète Terre. L'Ascension a un impact sur tout le monde et a des implications personnelles qui ont des significations différentes, très intimes et uniques à chaque personne. Se connecter directement à son Ame, se connecter à la Source Divine est très personnel et unique. En tant que membre de la race humaine, nous savons tous ce que signifie souffrir horriblement dans la douleur et se sentir complètement seul dans l'obscurité. Alors que nous endurons le Cycle de l'Ascension, souvenez-vous qu'il s'agit de pratiquer la Bonté Avant Tout. Honorez là où vous êtes, prenez le temps qu'il vous faut, accordez-vous l'espace nécessaire pour guérir et trouvez la bonté aimante pour vous-même. Au fur et à mesure que vous renforcez votre centre et que vous pouvez étendre votre sphère d'influence dans le monde, pratiquez ensuite des actes aléatoires de bonté aimante envers les autres. Une seconde de critique, de sarcasme, de rabaissement ou de paroles haineuses peut entacher et marquer un enfant et une personne à vie. Une seconde de gentillesse peut élever un enfant ou une personne à une grandeur qui lui permet de retrouver son âme. L'Ame est Gentille et Aimante. Dieu est Bon et Aimant.

Compassion

La Compassion est une vertu des Esprits du Christ, dans laquelle les capacités émotionnelles d'empathie et de sympathie (pour la souffrance des autres) sont considérées comme une partie de l'amour lui-même, et une pierre angulaire d'une plus grande interconnexion sociale et de l'Humanisme Mondial. La Compassion est à la base des principes les plus élevés dans la philosophie, la société et l'identité individuelle.

Au cours des âges de l'évolution planétaire, de nombreuses philosophies humanistes différentes se sont développées, ainsi que de nombreuses traditions religieuses organisées. La plupart d'entre elles ont souligné les traits positifs de la Compassion humaine comme une vertu à rechercher dans la vie quotidienne. Lorsque nous réfléchissons à la signification du mot "compassion" dans notre société, nous pensons généralement à une caractéristique humaine qui fait l'objet d'un jugement moral ou éthique dans notre perception de celle-ci. Ce jugement provient de notre corps mental, l'Ego Négatif, qui cherche ensuite à définir ce que nous, en tant qu'êtres humains, croyons être bon ou mauvais, digne ou indigne. Chaque fois que nous utilisons les Filtres de l'Ego pour donner forme à un système de croyance fixe, puis que nous entamons son dialogue intérieur, nous portons un jugement. Notre jugement attribue ensuite une valeur de mérite ou d'indignité, de bien ou de mal, pour classer notre perception des événements.

La compassion dirigée par le mental jugeur devient extrêmement déformée pour s'adapter à ce que nous croyons être la circonstance qui mérite réellement notre point de vue compatissant. À partir de ces distorsions mentales de l'ego, dont beaucoup sont renforcées par le dogme religieux, notre idée de ce qui définit la compassion peut s'embrouiller dans des émotions extrêmement denses comme la culpabilité, la honte ou le ressentiment. Nous pouvons donner la charité pour nous sentir mieux, de sorte que le conflit personnel intérieur disparaîtra dans la croyance que nous sommes réellement compatissants. Nous pouvons nous sentir obligés, pour être une bonne personne, une "personne spirituelle" - nous devrions être compatissants afin d'avoir de l'empathie pour sentir la souffrance des autres. Ce n'est pas de la vraie Compassion. La voie la plus directe pour ressentir une authentique compassion passe par la connexion avec soi-même, en reconnaissant et en honorant l'esprit en nous qui anime tous les êtres vivants.

Source

Lisa Renee, Love Is Spiritual Freedom