Abus Sexuels sur Enfants

De Wiki du Krystal Star
Aller à : navigation, rechercher
Stop aux Abus Sexuels sur Enfants


Il est extrêmement important que tout adulte ayant un cerveau fonctionnel et soucieux du bien-être des enfants humains soit sensibilisé à cette stratégie de déception archontique la plus inquiétante, à savoir cibler les enfants humains, qui s'inscrit dans des stratégies de guerre biologique liés aux EAN, telles que -

  • Le contrôle mental basé sur le traumatisme,
  • Les vaccinations conçues pour la dégradation génétique, immunité compromise et hijack bio-neurologique,
  • Créer une dépendance et addictions aux médicaments tout au long de l'enfance,
  • Façonner - par la culture - leur esprit pour qu'ils acceptent les agendas anti-âme et anti-vie comme le transhumanisme,
  • Perpétuer le trafic d'enfants en masse destiné à l'esclavage sexuel, esclavage sexuel = liens d'esclavage de la conscience,
  • Accepter les mariages avec les enfants,
  • La mutilation génitale,
  • Le prélèvement d'organes,
  • La sodomie / le viol chez l'enfant en groupe,
  • La sexualisation généralisée et promiscuité chez l'enfant à l'âge adulte,
  • Les sacrifices,
  • Les Abus Rituel Satanique (ARS)

tout en faisant en sorte que ces enfants exécutent ces mêmes agendas à l'âge adulte, afin de perpétuer le cercle vicieux de la programmation Victime-Bourreau, de la Misère Sexuelle et de l'esclavage terrestre de toutes les manières imaginables.

C'est un énorme sujet dont j'ai parlé principalement à des personnes faisant la sourde oreille et fermant les yeux dessus au fil des années et dans le passé, ça m'a valu quelques attaques vicieuses par des humains et non-humains. De nombreuses personnes ne veulent pas écouter ou comprendre cette réalité de la pédophilie sur terre, et le défi consiste à trouver des mots que les gens pourront traiter pour comprendre ce que cela signifie réellement, quand les informations sont transmises. Il y a un contrôle mental, mind slide, et balayage de conscience massif concernant le fait d'avoir des relations sexuelles avec des enfants et violer des enfants qu'ils diffusent sur terre pour amener les gens à abuser des enfants de cette façon. Donc quand je parle de ce sujet, la plupart des personnes 3D qui n'ont pas nettoyé leur Ego négatif ou les inserts holographiques, expérimenteront des mind slides et entendront quelque chose de différent, ou elles se mettront très en colère ou deviendront hostiles. Il est critique pour nous tous sur terre de comprendre que la pornographie juvénile et la sexualité juvénile sont le Saint-Graal des EAN et des Satanistes, et la diffusion de ces informations doit être fait avec beaucoup de prudence car cette discussion et ces recherches vont amener une charge d’agressions sataniques et le ciblage mortel comme aucun autre sujet.

Je préférerais obtenir pour vous toutes les statistiques sur les enfants disparus et diffuser ce sujet dans les détails qu'il mérite, mais je n'ai pas beaucoup de temps en ce moment. Les événements récents ont ouvert la voie d'une telle façon que certaines personnes qui étaient inconscientes de ce problème perturbant commencent à le voir, et l'appel à l'action pour faire face aux réseaux d'abus sexuels sur enfant se fait sentir dans la conscience collective. Les événements actuels offrent l'opportunité à plus de personnes sur terre de se réveiller à l'esclavage mondial massif possédant des infrastructures planétaires et hors de la planète qui soutiennent les relations sexuelles avec des enfants et le traffic humain qui les livrent à ces vampires interdimensionnels .

Ce que je propose, c’est que nous fassions l’effort de nettoyer et guérir notre propre corps de souffrance, afin que nous puissions voir cette douleur chez nos enfants et nos adultes maltraités avec précision et clarté. Nous ne sommes productifs pour personne si nous perdons le contrôle de nous-mêmes, si nous devenons hostiles aux autres, si nous nous fermons ou paniquons à ce sujet et que nous fuyons. Il faut s’attaquer à ce problème et le seul moyen est de parvenir à une maturité spirituelle et de vouloir regarder à tout cela calmement, car la structure elle-même possède de nombreuses tentacules, elle doit être démantelée et les EAN doivent être identifiées comme les principaux coupables perpétrant l'entièreté des Abus Sexuels sur Enfants et le système d'esclavage sexuel humain. Toute personne qui pense que quelques personnes seulement iront en prison pour ce crime, et que ces plus petits groupes sont réellement au pouvoir derrière les réseaux pédo mondiaux, n'est pas au courant de l'agenda à plus grande échelle en dehors de la planète. Nous devons tous comprendre l'agenda à plus grande échelle afin d'être efficace, car tous les organes d'information et les organisations de surface NE FERONT RIEN. Ils ne rapporteront ces crimes que dans de petites proportions pour minimiser les agendas massifs, et si cela arrive, à diffamer une personne si elle sert un autre agenda de propagande, comme se débarrasser de quelqu'un au pouvoir qui ne participe pas à la réalisation de cet agenda. Ou ils piègent parfois les personnes quand elles sont réellement innocentes, comme celles qui ont des expériences avec les OVNIS, afin qu'ils puissent faire taire ces personnes et les mettre en prison.

S'il vous plaît soyez conscient de ce qui suit si vous n'avez pas compris les messages précédents:

Quand je parle de l'agenda satanique, il est toujours synonyme avec la façon dont la pédophilie est cachée et réalisée. Le satanisme dans l'ordre le plus élevé a besoin et utilise toutes les formes de rituels sexuels et de sacrifice avec les enfants afin de voler l'énergie de l'âme de l'enfant, c'est ainsi qu'ils maintiennent le contrôle sur cette réalité. Satanisme = Trafic sexuel humain = Pédophilie. La raison pour laquelle ils ont ciblé les enfants d'âge scolaire pour les cours de l'école de satan, n'est pas un accident, et c'est une attaque évidente contre les enfants d'intégrer le satanisme et de le promouvoir comme une philosophie intellectuelle évidente. Ces personnes n'ont aucune idée de la réalité spirituelle que cette terre endure.

La stratégie de Déception des Archontes est le modèle général du contrôle mental que les forces sataniques-EAN utilisent pour commettre leurs crimes. S'il-vous-plait, étudiez cela pour pouvoir l'identifier dans les médias.

Stratégie DA 4 : Abus d’Enfants et Sacrifices d’Enfants

Le niveau avancé des comportements de Déception, est le royaume des Agresseurs des Rituels Sataniques (ARS), ce niveau est dans le système de caste de la prêtrise satanique. Ces personnes et ces entités mettent de la valeur sur l’acte de tuer des enfants, et ils croient en la nécessité des meurtres d’enfants. Leur esprit le plus malsain croit que le sang d’un enfant est le plus pur, et qu’ils peuvent extraire l’essence vitale et le pouvoir, des sacrifices. Lorsqu’ils veulent plus de pouvoir et de succès matériel ou quelque chose à gagner, ou qu’il y a quelque chose à purifier, ils le font avec le sang des enfants. De façon plus commune, ils vont enlever un enfant ou une famille satanique abandonnera leur enfant lors des vacances. Les orphelinats sont fréquemment pillés pour cette raison. C’est la chose la plus incroyable pour un esprit sain et pour un coeur aimant, mais nous devons savoir que cela existe en grand nombre, afin de commencer à protéger les enfants de la terre de cette folie. Le plus commun est que les enfants de personnes pauvres sont utilisés de cette façon dans des rituels, ou sera un esclave sexuel ou un(e) prostitué(e) d’un groupe d’individus sataniques. La mutilation génitale, l’esclavage sexuel, la pédopornographie, le sexe en direct sur internet, représente un business qui se compte en plusieurs milliards de dollars. C’est très perturbant en voyant que personne dans le gouvernement ne se soucie de ce problème global. Nous devons nous demander à qui cela bénéficie d’avoir des relations sexuelles avec nos enfants? Ce n’est pas humain.

Choses à savoir

  • Les EAN ont mis des humains dans des positions de pouvoir gouvernemental qui agissent comme des marionnettes pour collecter massivement les enfants en énorme quantité pour eux. Ce sont des possessions et des entités sataniques à l'intérieur d'un corps humain, ce qui signifie que la personne ne contrôle pas son corps et a un alien au commande et est possédée par des forces sataniques. Ce n'est plus du tout humain.
  • Le complexe militaro-industriel humain militaire caché dispose de laboratoires souterrains où ils torturent et élèvent des enfants dans des laboratoires pour les EAN en échange de technologies extraterrestres.
  • Les forces de police, le FBI, les agences gouvernementales NE PROTÉGERONT PAS nos enfants. Ils atteignent tous un seuil de cloisonnement, sans accès aux infos top secret à leur niveau. Il nous incombe de protéger nos enfants et de prendre conscience de ce crime odieux et de ne permettre à aucune personne en qui nous n'avons pas confiance de se trouver proche de nos enfants ou d'exercer un contrôle sur nos enfants, de toutes les manières possibles. Si vous décidez d'avoir des enfants, c'est à vous de les protéger, point.
  • La seule façon que cela s'arrête est que, si des personnes réalisent ce qui se passe comme nous, elles soient prêtes à faire face à cette souffrance et que nous soyons solidaires pour arrêter cela, tout en reconnaissant que cela provient directement d’agendas non humains. La divulgation est nécessaire pour aider les gens à voir jusqu'où cela va et à quel point c'est énorme. Cela ne peut pas être transmis tant que les gens ne sont pas disposés à comprendre les EAN. Cette planète est remplie à ras bord de prédateurs sexuels qui s'en sortent souvent, même si on les attrape, rien n'est fait pour les réadapter.
  • Ne versez pas d’argent à des organisations religieuses ou caritatives impliquant des orphelins, des foyers d’enfants, des réfugiés ou dans d’autres pays, à moins que vous n’ayez des témoignages de première main. Toute action de bienfaisance en faveur des réfugiés est généralement une façade cachant le trafic sexuel des enfants et de nombreuses organisations caritatives catholiques sont les pires délinquants des réseaux pédo. Les Gardiens m'ont demandé de soutenir "Zoe Guardian Alliance", une organisation chrétienne qui sauve les enfants du trafic sexuel, et c'est pourquoi nous soutenons financièrement la charité par la communauté ES. Nous devrions tous être guidés et prier avant de contribuer à une œuvre caritative, car il s’agit d’un problème majeur sur cette terre.
  • Déplacer d'énormes quantités de personnes en tant que réfugiés est une couverture pour la traite et pour emmener un grand nombre de personnes et ne pas avoir de trace de l'endroit où ces personnes sont allées. C'est le rêve pédo et c'est la réalité malsaine de ce qui se passe dans le monde entier avec les réfugiés.
  • Les cultures de domination patriarcale qui promeuvent la misogynie mèneront toujours à des abus sexuels, à la misère sexuelle et à la pédophilie, car le principe féminin est déséquilibré, empêchant ainsi les femmes de protéger leurs propres enfants et de maintenir leur amour dans le lien mère - enfant. Les sataniques veulent détruire le lien mère-enfant chez les humains.

S'il vous plaît, ne laissez pas cela submerger vos émotions, transformez-le en gratitude d'avoir le privilège de comprendre et le privilège d'accéder à la vérité. Préférez-vous qu'on vous dise des mensonges? Nous ne pouvons pas vivre dans des illusions et croire que nous allons guérir cette planète si nous refusons de regarder ce qui se passe devant notre nez. Nous devons tous ouvrir les yeux pour voir la vérité. Et ça suffit maintenant, car nous avons besoin que plus de gens sachent ce que nous savons. Nous devons aider les autres à se réveiller pour voir la vérité sur ce qui arrive à nos enfants, en utilisant des faits, des statistiques et des preuves qui sont PARTOUT, si vous savez où regarder. Ne le prenez pas de moi, faites les recherches et votre bouche va s'ouvrir car les preuves sont là. Nous avons une section du site d'Energetic Synthesis consacrée dans la section "Libérer notre Espèce". [1]

Merci de bien vouloir recevoir ces informations très douloureuses et de rester éveillé et conscient de la nécessité de protéger nos enfants. Pour les parents de la communauté, je suggère que les parents se rassemblent à des moments déterminés, deux fois par semaine ou tous les mois, pour aider à protéger, renforcer ses propres enfants et que les enfants de ce monde soient protégés par les esprits du Christ. Pour les parents qui s'éveillent à cette vérité, c'est la chose la plus efficace que vous puissiez faire maintenant pour aider. Il existe très peu d'organisations caritatives qui ne sont pas corrompus et sont en fait une façade pour les pedos, et nous ne voulons pas nourrir cette machine.

Merci pour votre patience concernant ce sujet et sachez que nous sommes tous dans le même bateau. Plus nous sommes spirituellement forts et clairs, plus nous pouvons être utiles de cette façon. Ça dépend de nous.

Merci et beaucoup d'amour à nous tous, et une bénédiction GSF spéciale à tous les enfants connectés à ce champ communautaire. Avec Amour et au Service, Lisa

Prière GSF pour les enfants

Sainte Présence bien-aimée, Dans la Loi Souveraine Cosmique, je suis votre Témoin Compatissant. Au service de nos enfants dans ce champ communautaire, je prie de tout mon cœur pour les bénir et les protéger dans la lumière éternelle de Dieu et dans les bénédictions du Saint-Esprit et des Esprits du Christ, pour qu'ils soient complètement libérés des fardeaux et des entraves spirituels qui ont été placés sur eux, par ces Imposteurs et Trompeurs de la Lumière éternelle de Dieu. Par la lumière de Dieu que je suis, à travers le pouvoir de l'amour qui réside dans mon cœur, je consacre et bénis tous les enfants pour qu'ils soient libérés dans leur plus haute expression et leur vraie nature, afin qu'ils soient Dieu souverain libre dans la lumière éternelle de Dieu, maintenant et pour toujours.

Faits concernant l'Abus Sexuel sur les Enfants

  • Aux États-Unis, environ une fille sur quatre et un garçon sur six sont agressés sexuellement.
  • 70 à 73% des agresseurs sexuels d'enfants déclarent avoir été victimes d'abus sexuels dans leur propre enfance.
  • Environ 60% des agresseurs sexuels sont connus de l'enfant mais ne sont pas membres de la famille, tels que les amis de la famille, les gardiens d'enfants ou les voisins.
  • Environ 30% des agresseurs sexuels sont des membres de la famille, tels que les pères, les mères, les frères, les oncles ou les cousins.
  • On estime que moins de la moitié des agressions sexuelles sur des enfants sont signalées à la police.
  • Selon l'APA (American Psychological Association), les femmes sont les agresseurs dans environ 14% des cas signalés chez les garçons et 6% des cas signalés chez les filles.
  • Un homme de Melbourne, en Australie, a violé sa fille tous les jours pendant 30 ans, des années 1970 à 2007. Il a engendré ses quatre enfants, tous ayant de graves anomalies congénitales. Un autrichien, Josef Fritz, a gardé sa fille emprisonnée dans un sous-sol pendant 24 ans et a engendré sept enfants avec elle.
  • Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), en 2002, 150 millions de filles et 73 millions de garçons de moins de 18 ans ont subi des relations sexuelles forcées et d'autres formes de violence sexuelle.
  • Alors que le taux de meurtres chez les mineurs est deux fois plus élevé dans les pays à faible revenu que dans les pays à revenu élevé, les abus sexuels à la maison se produisent dans tous les pays. Dans beaucoup de pays industrialisés, pas moins de 36% des femmes et 20% des hommes ont déclaré avoir été victimes d'abus sexuels dans leur enfance, principalement dans le milieu familial.
  • Selon l'OMS, 1,8 million d'enfants sont impliqués dans la pornographie et la prostitution. Plus de 1,2 million d'enfants ont été victime du trafic.
  • les garçons victimes d'abus sexuel, en particulier les enfants, sont moins susceptibles de révéler les abus qu'ils ont subi que les femmes
  • Les filles sont plus susceptibles de révéler les abus sexuels subis que les garçons.
  • Francis Phillip Tullier, un agresseur d'enfants de 78 ans reconnu coupable d'avoir fait face à des centaines de cas d'agression sexuelle impliquant des jeunes filles, a subi une castration chirurgicale afin d'être libéré sous condition. Il devait payer lui-même l'opération.
  • Le taux généralement inférieur d'abus sexuel sur les hommes peut être largement inexact en raison des sous-déclarations. Les hommes étant traditionnellement encouragés à être physiquement forts et compétitifs, les hommes victimes peuvent être plus réticents à signaler les abus sexuels parce qu'ils estiment qu'ils sont «moins hommes».
  • L’abus sexuel sur les enfants comprend le contact avec le corps, comme les baisers et les relations sexuelles orales, anales ou vaginales. L'abus sexuel peut également inclure l'exhibition de parties intimes, obligeant les enfants à regarder de la pornographie, le voyeurisme (essayer de regarder le corps d'un enfant nu), faire pression sur les enfants pour avoir des rapports sexuels, avoir des rapports sexuels devant des enfants, et exploiter les enfants pour la pornographie ou la prostitution.
  • Un «abus sexuel d’enfant sur un enfant» se produit lorsqu'un enfant prépubère est abusé sexuellement par un ou plusieurs autres enfants. Souvent, l’agresseur a déjà été victime de violence sexuelle par un adulte précédemment. Un «abus entre frères et sœurs» se produit lorsqu'un frère ou une sœur est agressé par son propre frère ou sa propre soeur.
  • Dix-neuf pour cent des enfants du monde (375 millions) vivent en Inde, ce qui est le plus grand nombre de mineurs dans un pays. L'Inde compte également le plus grand nombre d'enfants victimes d'abus sexuels, soit 69%, soit 276 millions d'enfants.
  • Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, entre 100 et 140 millions de femmes et de filles dans le monde ont été victimes de mutilations génitales féminines, dont 92 millions en Afrique.
  • Dans son livre "Dirty Diplomacy", Craig Murray affirme que le président de l'Ouzbékistan, Islam Karimov, a torturé et violé des enfants devant des prisonniers pour leur faire faire de faux aveux.
  • Les enfants handicapés sont plus exposés aux abus sexuels que les enfants non handicapés.
  • Les chercheurs notent que certains enfants handicapés peuvent ne pas être en mesure de faire la distinction entre un toucher approprié et inapproprié de leur corps, ce qui les rend particulièrement vulnérables aux abus sexuels.
  • Les enfants vivant avec un parent célibataire ou un parent vivant avec un partenaire non marié sont les plus exposés à la maltraitance des enfants, soit huit fois plus que les enfants vivant avec des parents biologiques mariés.
  • L'Afrique du Sud a l'un des taux les plus élevés de maltraitance et de viol de bébé. Les chercheurs rapportent que la croyance que les relations sexuelles avec une vierge guérissent un homme du sida a conduit à un tel nombre. On estime qu’une personne sur huit en Afrique du Sud a le SIDA. On estime que 40 000 enfants en Afrique du Sud sont infectés par le VIH chaque année.
  • Les agresseurs d'enfants n'utilisent pas souvent la force physique, mais utilisent des tactiques de manipulation, comme acheter des cadeaux, organiser des activités spéciales, exposer les enfants à la pornographie et les molester pour qu'ils restent engagés et souvent, rester confus au sujet des motifs de l'agresseur.
  • Les chercheurs signalent que la grande majorité des enfants victimes de sévices sexuels ne deviennent pas des délinquants et que le «cycle de la violence sexuelle» n'explique pas entièrement pourquoi une personne agresserait des enfants.
  • Seule une fraction des agresseurs sont attrapés et condamnés pour leurs crimes. La plupart des personnes capturées sont finalement renvoyées dans la communauté, mais sous probation ou sous surveillance.
  • Les enfants victimes d'abus sexuel peuvent souffrir de nombreux effets graves sur la santé, tels que le stress post-traumatique, troubles alimentaires, somatisation, névrose, douleur chronique, comportement sexualisé, problèmes d'apprentissage, cruauté envers les animaux, comportement autodestructeur, suicide, comportement antisocial, des troubles du sommeil et / ou des cauchemars, des crises de colère, le fait de ne pas vouloir rester seul et une victimisation plus poussée à l'âge adulte. Cependant, toutes les victimes ne montrent pas de changement de comportement.
  • L'Afrique a la plus forte prévalence d'abus sexuels sur enfants (34,4%). L'Europe a le taux d'abus le plus bas (9,2%). L'Amérique et l'Asie ont des taux compris entre 10,1% et 23,9%.
  • L'abus sexuel, ou toute forme d'abus, affecte négativement et de manière permanente le développement physique du cerveau d'un enfant. Ces changements physiques entraînent des problèmes psychologiques et émotionnels à l'âge adulte.
  • Les femmes qui ont été agressées sexuellement pendant leur enfance ont déclaré des résultats de test “SAT” significativement inférieurs à ceux des femmes non victimes de violence.
  • Les enfants peuvent ne pas révéler d'abus sexuel parce qu'ils ressentent de la honte ou de la culpabilité, ils s'inquiètent que personne ne les croira, ils craignent d'être renvoyés de chez eux et ils ou leur famille peuvent avoir été menacés. Les très jeunes enfants peuvent ne pas avoir les compétences linguistiques nécessaires pour signaler les abus ou ne pas comprendre qu'ils sont maltraités.
  • Environ 23% des cas signalés d’exploitation sexuelle d’enfants sont commis par des personnes de moins de 18 ans.
  • Selon le Département de la Santé et des Services Sociaux des États-Unis, 63 527 enfants ont été agressés sexuellement aux États-Unis en 2010, contre 150 000 en 1992. Certains chercheurs ont été surpris de constater que la récession n’a pas engendré plus de cas d’abus sexuels, d’autres notent que la baisse peut refléter des changements méthodologiques dans les rapports de comptage ainsi que des niveaux d'abus plus faibles.
  • La plupart des enfants ne disent à personne qu'ils ont été maltraités, et ceux qui le racontent doivent souvent en parler à plusieurs personnes avant de prendre des mesures.
  • Tous les pédophiles ne sont pas des agresseurs d'enfants et certains agresseurs d'enfants ne répondent pas à la définition clinique de pédophile. La pédophilie est un terme clinique qui décrit une personne qui a eu des fantasmes, des pulsions sexuelles ou des comportements répétés liés à des activités sexuelles avec des enfants pendant au moins six mois. Les pédophiles ne doivent pas nécessairement agir sur leurs pulsions. Les agresseurs d'enfants ont le même attrait pour les enfants, mais ils agissent par rapport à leurs pulsions.
  • La pornographie juvénile est l'une des entreprises Internet qui connaît la croissance la plus rapide. Elle a augmenté en moyenne de 150% par an au cours des dix dernières années. Le Centre National pour Enfants Disparus et Exploités (CNEDE) rapporte qu'il a examiné plus de 51 millions d'images et de vidéos sur la pornographie mettant en scène des enfants.
  • Il existe un lien évident entre la possession de pornographie juvénile et la violation effective d’enfants. Le CNEDE estime que 40% ou plus des personnes qui possèdent de la pornographie juvénile agressent sexuellement des enfants.
  • Parmi les arrestations pour possession de pornographie juvénile en 2000-2001 aux États-Unis, 83% avaient du matériel pornographique d'enfants âgés de 6 à 12 ans, 39% avaient du matériel impliquant des enfants âgés de 3 à 5 ans et 19% des enfants en bas âge, en dessous de 3 ans ou des nourrissons.
  • Environ 1,3 million d’enfants en Amérique sont agressés sexuellement chaque année. On estime à 60 millions le nombre de survivants d'abus sexuels dans l'enfance en Amérique.
  • Les chercheurs estiment que 20 millions d'Américains ont été victimes d'inceste parental pendant leur enfance.
  • Une étude réalisée en 2004 a révélé que 9,6% des enfants des écoles publiques, soit 4,5 millions d’élèves, avaient été victimes de mauvaise conduite sexuelle, allant de plaisanteries sexuelles à des rapports sexuels avec des éducateurs. Les délinquants comprennent les enseignants (18%), les entraîneurs (15%), les enseignants remplaçants (13%), les directeurs (6%) et les conseillers pédagogiques (5%).
  • Les chercheurs insistent sur le fait qu'il est crucial de répondre de manière positive si un enfant révèle des abus. Les enfants qui révèlent des abus et reçoivent une réaction négative ou aucune réaction souffrent davantage de symptômes de traumatisme général, de dissociation et de TSPT que ceux qui ont des réactions de soutien.
  • 95% des enfants molestés connaissent leurs agresseurs.
  • Le film de 1992 The Boys of St. Vincent est un documentaire basé sur des événements réels sur les abus sexuels dans un orphelinat catholique et sa couverture.
  • La plupart des agresseurs sexuels d'enfants ont plus de 10 ans de plus que la victime. Plus de la moitié des agresseurs d'enfants ont moins de 35 ans.
  • Entre 250 000 et 500 000 agresseurs d'enfants résident aux États-Unis aujourd'hui.
  • Les pédophiles entraîneurs sont souvent agréables, amicaux, engagés et font souvent partie d’événements fréquents auxquels les enfants assistent.
  • Les hommes agresseurs qui ont maltraité des filles ont en moyenne 52 victimes chacun. Les hommes qui ont agressé des garçons ont chacun en moyenne 150 victimes.
  • Les agresseurs d'enfants viennent de tous les milieux et de toutes les classes sociales. Cependant, la plupart des agresseurs (1) sont des hommes, (2) travaillent dans un environnement entouré d’enfants, (3) se lient d’abord avec les parents puis gagnent la confiance de l’enfant et (4) assistent à des événements comme le sport, le camping et les salles de jeux vidéo.
  • Gerald Arthur «Jerry» Sandusky, célèbre entraîneur adjoint de football de Penn State, a été arrêté en novembre 2011 et inculpé de 40 chefs d'accusation d'agression sexuelle de jeunes garçons. Le choix de son avocat, Joe Amendola, a été remis en question car Amendola lui-même avait abusé un adolescent de 16 ans dans les années 90.
  • Des chercheurs américains ont constaté que les femmes victimes de violences sexuelles en tant que filles avaient un risque de problèmes cardiaques plus élevé de 62% plus tard dans la vie que les autres femmes non victimes de violence. Une grande partie du risque était lié aux stratégies d'adaptation, telles que l'abus d'alcool, la suralimentation et la toxicomanie.
  • Près de 20 000 enfants ont été agressés sexuellement par 800 travailleurs catholiques aux Pays-Bas depuis 1945.
  • En novembre 2011, Christopher Jarvis, un enquêteur sur la pédophile de l'Église catholique, a reconnu avoir possédé, fabriqué et distribué des images indécentes d'enfants. Embauché par l’Église en 2002 en tant que coordonnateur de la sécurité des enfants, il avait plus de 4 000 images principalement de garçons, notamment de viols, âgés de 10 à 12 ans sur sa clé USB et son ordinateur portable.
  • L'unité "The Society of Jesus' Pacific Northwest" et ses assureurs ont accepté de verser un montant record de 166,1 millions de dollars à environ 470 personnes, principalement des enfants Américains qui ont été abusés sexuellement et psychologiquement pendant leur enfance par les prêtres jésuites des années 1940 aux années 1990. La colonie était la plus grande colonie d'un ordre religieux dans l'histoire du monde.
  • Le scandale des pédophiles catholiques aux États-Unis a éclaté en 2002 quand il a été rapporté que de nombreux dirigeants de l'archidiocèse avaient déplacé des prêtres qui avaient maltraité des mineurs vers de nouvelles paroisses plutôt que de les dénoncer ou de les défroquer. Le scandale a impliqué presque tous les diocèses catholiques américains, dont 4 400 prêtres et 110 000 enfants maltraités entre 1950 et 2002.
  • Le documentaire datant de 2010 "Dancing Boys of Afghanistan" révèle une coutume répandue dans la région appelée bacha bazi (Boy for Play/Garçon avec qui Jouer), où les hommes achètent des jeunes garçons issus de familles démunies pour l’esclavage sexuel. Les jeunes garçons sont obligés de s'habiller avec des vêtements de femmes et de danser avant d'être emmenés par des hommes pour avoir des relations sexuelles. Un chef de guerre a déclaré avoir plus de 30 000 garçons de plus de 20 ans, même s'il était marié et avait deux fils.
  • Certains chercheurs notent que la répression de la sexualité et l'apartheid sexiste répandue dans la région contribuent à la pédérastie homosexuelle.
  • Les mariages d'enfants sont légaux dans plusieurs pays. Par exemple, au Yémen, plus du quart des filles sont mariées avant l'âge de 15 ans. En 2010, une jeune mariée de 12 ans au Yémen est décédée d'une hémorragie interne après un rapport sexuel. En outre, il n’est pas rare en Arabie saoudite qu’une fille de 12 ans soit mariée à un homme de 80 ans.
  • Selon le FBI, environ 1 homme sur 10 aurait molesté un enfant, avec peu de chance d'être pris (3%). De plus, le FBI estime qu'un enfant a presque 25% de chances d'être agressé.
  • Le FBI estime qu'il existe un délinquant sexuel vivant sur chaque kilomètre carré aux États-Unis.
  • Selon le Dr Herbert Wagemaker, environ 4% de la population souffre d'attraction sexuelle envers les enfants.
  • Le taux de ré-arrestation pour les agresseurs d'enfants condamnés est de 52%.
  • Les détenus sont plus susceptibles d’agresser des compagnons de prison reconnus coupables de crimes sexuels contre des enfants. De nombreux détenus considèrent les agresseurs comme des prisonniers «sales» et que les agresser ou les tuer est un service à la société. Dans la hiérarchie carcérale, les mouchards et les agresseurs sont généralement les plus détestés.
  • La plupart des agressions sexuelles sont commises par une personne de la même provenance ethnique que la victime. Les Amérindiens constituent une exception. Ceux qui commettent un crime sexuel contre les Amérindiens ne sont généralement pas des Amérindiens.
  • Il n'y a qu’un petit sous-groupe d’agresseurs sexuels d’enfants exclusivement attirés par les enfants. Une majorité de personnes qui maltraitent des enfants sont également attirées par les adultes.
  • Les signes classiques d'abus sexuel incluent les blessures étranges, les vêtements ou sous-vêtements déchirés, la dépression, l'abus d'alcool et de drogues, l'hypersexualité, le retrait, la peur exceptionnelle d'une personne ou de certains endroits, la peur irraisonnée d'un examen physique, des dessins effrayants ou qui utilisent beaucoup de noir et rouge, et la tentative d’amener d’autres enfants à effectuer des actes sexuels.
  • Il est crucial de ne pas porter de jugement si un enfant révèle des abus sexuels.
  • Si un enfant révèle qu'il/elle a été abusé(e) sexuellement, il est essentiel que les adultes écoutent l'enfant sans porter de jugement et le rapportent immédiatement. Si l'abus est au sein de la famille, signalez-le à l'agence locale de protection de l'enfance. Si l'abus est en dehors de la famille, signalez-le à la police ou au bureau du procureur. Les parents devraient également consulter un pédiatre et un psychiatre pour enfants / adolescents. Il est important que l'enfant comprenne que l'abus n'est pas sa faute. Un enfant ne devrait jamais être accusé de l'abus.
  • Les parents peuvent aider à empêcher les abus sexuels en s'informant et en informant leurs enfants sur ce qu'est l'abus sexuel et en restant attentifs aux signes classiques d'abus sexuel. Les parents doivent également enseigner à leurs enfants l'intimité des parties du corps, écouter leurs enfants et savoir où et avec qui leurs enfants passent leur temps.

Prévention - 1ère Étape - Apprendre les faits

L'abus sexuel d'enfants est un problème d'adulte. Aux États-Unis, un enfant sur dix sera agressé sexuellement avant l'âge de 18 ans. En tant qu'adultes, nous sommes responsables du bien-être et de la protection des enfants dont nous avons la charge. Il est fort probable que vous connaissiez un enfant qui a été ou est victime d’abus. Les experts estiment que 1 enfant sur 10 est agressé sexuellement avant son 18ème anniversaire. Cela signifie que dans toute classe ou quartier rempli d'enfants, il y a des enfants qui portent silencieusement le fardeau des abus sexuels. Plus de 90% des enfants exploités sexuellement à des fins commerciales ont des antécédents d'abus sexuel. Environ 75% des victimes de pornographie juvénile vivent chez elles lorsqu'elles sont photographiées. Les parents sont souvent responsables. Les enfants victimes d'abus sexuels qui le gardent secret ou qui «le disent» et ne sont pas cru, courent plus de risques que la population générale d'avoir des problèmes psychologiques, émotionnels, sociaux et physiques, qui durent souvent jusqu'à l'âge adulte. Il est également probable que vous connaissiez un agresseur. Le plus grand risque pour les enfants ne vient pas des étrangers, mais des amis et de la famille. Les personnes qui abusent des enfants ont l'air et agissent comme tout le monde. En fait, ils font souvent le maximum pour paraître dignes de confiance, recherchant des environnements où ils peuvent accéder facilement aux enfants, comme les ligues sportives, les centres religieux, les clubs et les écoles. Pourtant, dans plus de 90% des cas d'abus sexuel, l'enfant et la famille de l'enfant connaissent et font confiance à l'agresseur.

Les conséquences pour les enfants et pour notre société commencent immédiatement. L'abus sexuel des enfants est une source directe d'un certain nombre de problèmes auxquels font face nos communautés.

  • 70 à 80% des victimes de violences sexuelles signalent une consommation excessive de drogues et d'alcool.
  • Une étude a montré que parmi les survivants masculins, 50% avaient des idées suicidaires et plus de 20% tentaient de se suicider.
  • Les jeunes filles victimes d'abus sexuels sont plus susceptibles de développer des troubles alimentaires à l'adolescence.
  • Plus de 60% des premières grossesses chez les adolescentes sont précédées d'expériences d'agression sexuelle, de viol ou de tentative de viol.
  • Environ 40% des délinquants sexuels signalent des abus sexuels dans leur enfance.
  • Autant les hommes que les femmes qui ont été agressés sexuellement sont plus susceptibles de se livrer à la prostitution.
  • Environ 70% des délinquants sexuels d’enfants ont entre 1 et 9 victimes; 20-25% ont 10 à 40 victimes.

Les agresseurs en série peuvent avoir jusqu'à 400 victimes au cours de leur vie.

2ème étape : Minimiser les Opportunités

Si vous éliminez ou réduisez les situations isolées et individuelles entre enfants et adultes, enfants et autres jeunes, vous réduirez considérablement le risque d'abus sexuel. Plus de 80% des cas d'abus sexuels se produisent dans des situations isolées.

  • Réduire les risques. Protéger les enfants.
  • Comprendre que les agresseurs deviennent souvent amis des victimes potentielles et de leurs familles, profitent des activités familiales, gagnent la confiance et gagnent du temps seuls avec les enfants.
  • Réfléchissez bien à la sécurité de tout moment isolé ou de tête à tête. Choisissez des situations de groupe si possible.
  • Réfléchissez bien à la sécurité des situations dans lesquelles les jeunes plus âgés ont accès à des enfants plus jeunes. Assurez-vous que plusieurs adultes sont présents et peuvent superviser.
  • Donnez l'exemple en évitant personnellement les situations individuelles isolées avec des enfants autres que les vôtres.
  • Surveiller l'utilisation d'Internet par les enfants. Les délinquants utilisent Internet pour attirer les enfants jusqu'aux contacts physiques.

3ème étape : En parler

Les enfants gardent souvent secrets les abus, mais les barrières peuvent être brisées en parlant ouvertement de notre corps, de notre sexe et de nos limites. «Ma fille me dit tout. Je sais qu'elle me dirait si quelqu'un la touchait ou la mettait mal à l'aise”.

  • Comprendre pourquoi les enfants ont peur d'en parler.
  • L’agresseur humilie souvent à l’enfant, fait remarquer que l’enfant le laisse faire ou lui dit que ses parents seront en colère.
  • L’agresseur est souvent manipulateur et peut essayer de mettre l’enfant dans la confusion concernant ce qui est bien ou mal, ou lui dire que l’abus est un «jeu».
  • L’agresseur menace parfois de nuire à l’enfant ou à un membre de sa famille.
  • Certains enfants qui ne révèlent pas initialement des abus ont honte de dire quand cela se produit encore.
  • Les enfants ont peur de décevoir leurs parents et de perturber la famille.
  • Certains enfants sont trop jeunes pour comprendre.
  • Les enfants aiment souvent l'agresseur et ne veulent pas que quiconque soit en difficulté ou mette un terme à la relation. Ils veulent juste que les abus cessent.
  • Savoir comment les enfants communiquent.
  • Les enfants qui révèlent des abus sexuels disent souvent à un adulte de confiance autre qu'un parent. Pour cette raison, la formation des personnes travaillant avec des enfants est particulièrement importante.
  • Les enfants peuvent raconter une partie de ce qui s'est passé ou prétendre qu'il est arrivé à quelqu'un d’autre pour mesurer la réaction d'un adulte.
  • Les enfants vont souvent se «fermer» et refuser d'en dire plus si vous réagissez émotionnellement ou négativement.
  • Parlez ouvertement avec votre enfant.

A l’âge approprié, entamez des conversations sur le corps, le sexe et les limites, qui permettent aux enfants de comprendre et de développer des relations saines. Cela leur apprend aussi qu'ils ont le droit de dire "non". Avec cette fondation en place, ils sont moins vulnérables aux personnes qui violeraient leurs limites et sont plus susceptibles de vous le dire si des abus se produisent.

4ème étape : Reconnaître les signes

Ne vous attendez pas à des signes évidents lorsqu'un enfant est victime d'abus sexuels. Les signes sont souvent là, mais vous devez savoir quoi regarder.

"Le retrait de mon fils est-elle dûe à une prétendue angoisse ou est-il victime d'abus sexuel?"

  • Apprenez les signes
  • Les signes physiques d'abus sexuel ne sont pas fréquents, bien que les rougeurs, les éruptions cutanées / gonflement dans la région génitale, les infections des voies urinaires ou d'autres symptômes similaires doivent être soigneusement étudiés. En outre, des problèmes physiques associés à l'anxiété, tels que des douleurs abdominales chroniques ou des maux de tête, peuvent survenir.
  • Les signaux émotionnels ou comportementaux sont plus fréquents. Celles-ci peuvent aller du comportement «trop parfait», à l'introversion et à la dépression, à la colère et à la rébellion inexpliquées.
  • Le comportement sexuel et le langage qui ne sont pas adaptés à l'âge peuvent être un drapeau rouge.
  • Sachez que chez certains enfants, il n'y a aucun signe.
  • Si vous trouvez des signes physiques que vous soupçonnez être des abus sexuels, faites examiner immédiatement l’enfant par un professionnel spécialisé dans les abus sexuels commis sur des enfants. [6]

5ème étape : Réagir de manière responsable

La divulgation, la découverte et les soupçons d'abus sexuel permettent d'intervenir en faveur d'un enfant. "Ma fille de 11 ans a dit que son beau-père se faufilait dans sa chambre le soir. Puis elle a dit qu'elle avait inventé. Elle ne dit plus rien. Je ne sais pas quoi faire."

La DIVULGATION d'abus sexuel signifie qu'un enfant vous a choisi en tant que personne en qui il a suffisamment confiance pour vous le raconter. C'est le moment où les enfants apprennent si ils peuvent faire confiance aux autres pour les défendre.

  • Ne pas sur-réagir
  • Si un enfant se brise un bras ou fait de la fièvre, vous devez rester calme et demander de l'aide, car vous vous êtes préparé mentalement. Réagir à la violence sexuelle envers les enfants, c’est la même chose. Lorsque vous réagissez à la divulgation avec colère ou incrédulité, l’enfant aura probablement:
  • Un sentiment de honte et de culpabilité encore plus grand.
  • Se fermera.
  • Changera ou retirer l’histoire, alors qu’en réalité, l’abus se produit.
  • Changera l’histoire pour qu’elle corresponde à vos questions, de sorte que les futures histoires semblent être «entraînées». Cela peut être très préjudiciable si l'affaire est portée devant les tribunaux.
  • Très peu d'incidents d'abus sexuels sur des enfants signalés sont faux.

Offre de support

  • Réfléchissez à votre réponse avant de réagir. Vous serez en mesure de répondre de manière plus positive.
  • Croyez l'enfant et assurez-vous que l'enfant le sache.
  • Remerciez l'enfant de vous l'avoir dit et félicitez le courage de l'enfant.
  • Encouragez l'enfant à parler, mais ne posez pas de questions sur les détails. Poser des questions sur les détails peut altérer la mémoire de l'enfant sur les événements. Si vous devez poser des questions pour que l'enfant continue à parler, posez-lui des questions ouvertes telles que "Que s'est-il passé ensuite?"
  • Demandez l'aide d'un professionnel formé pour interroger l'enfant sur les abus sexuels. La guidance professionnelle pourrait être essentielle à la guérison de l'enfant et à toute poursuite pénale.
  • Assurez à l'enfant qu'il est de votre responsabilité de le protéger et que vous ferez tout votre possible.
  • Signalez ou prenez des mesures dans tous les cas d'abus présumé, à la fois à l'intérieur et à l'extérieur de la famille immédiate.
  • Ne paniquez pas. Les enfants victimes d'abus sexuels qui reçoivent un soutien et une aide psychologique ont la possibilité et peuvent guérir.
  • Essayez de ne pas montrer de la colère envers l'agresseur, qui peut être quelqu'un que l'enfant aime. Vous pouvez augmenter le fardeau de l'enfant en montrant à quel point vous êtes bouleversé.
  • La DECOUVERTE de l'abus sexuel signifie que vous avez été témoin d'un acte sexuel abusif commis par un adulte ou un jeune avec un enfant, ou que vous savez par d'autres moyens que des abus ont eu lieu.
  • Signalez immédiatement votre découverte à la police.
  • Dites le nom de l'enfant et où il ou elle habite.
  • Indiquez où vous êtes à l'heure actuelle, où se trouve l'enfant et où se trouve le délinquant, si vous le savez.
  • Dites ce que l'enfant vous a dit.
  • Indiquez quelles interactions vous avez vues entre l’auteur présumé et l’enfant.
  • Indiquez quels autres comportements, le cas échéant, vous avez observés chez le contrevenant présumé.
  • Dites quels signes chez l'enfant vous avez vu.
  • Dites quel accès le présumé contrevenant a à l'enfant.
  • Et rappelez-vous que si vous découvrez la pornographie juvénile, vous avez découvert des abus sexuels. La pornographie juvénile est illégale.

La SUSPICION d'abus sexuel signifie que vous avez vu des signes chez un enfant ou que vous avez été témoin de violations des limites par des adultes ou d'autres jeunes envers un enfant. Mettez les limites. Posez des questions. Si vous êtes un "spectateur" qui observe une violation des limites ou constate une situation dans laquelle un enfant est vulnérable, il n'est pas important de connaître les intentions de la personne qui a franchi la limite. L'important est de renforcer les limites, même si vous êtes devant les autres ou dans un environnement public. DÉCRIVEZ LE COMPORTEMENT "C'est contre la politique que vous soyez seul dans la classe avec un élève." METTEZ UNE LIMITE "Vous devez avoir votre conversation dans le salon des étudiants." DÉPLACEZ-VOUS "Je suis sur en route pour y aller, alors je vais vous accompagner."

Les agresseurs sont rarement pris en flagrant délit d'abus d'un enfant, mais on les voit souvent enfreindre les règles et repousser les limites. L'abus sexuel des enfants est un crime. Ayez connaissance des règles à suivre de déclaration des divulgations, des découvertes et des soupçons dans votre organisation.

Références

Source

Lisa Renee, Child Sexual Abuse